Charlotte FILBIEN

Consultante membre de la Coopérative d’entrepreneur-e-s OPTEOS

Facilitatrice d’innovations sociales et économiques :

  • tiers-lieux
  • fabrique urbaine
  • économie de la coopération
  • innovation sociale

Qui est Charlotte ?

Principales références

Co-design de tiers-lieux :
# Bibliothèque tiers-lieux à Montréal # MonsFabrica # Université de Lille

Fabrique urbaine :
accompagnement du volet économique des projets en renouvellement urbain de la MEL
# Agence de développement et d’urbanisme de Lille Métropole
création d’un outil local d’intervention sur la vacance
# Les Grandes Vacances

Innovation sociale :
coordination de projets, co-design d’offre de services, capitalisation de pratiques
évaluation participative
#Concertation de quartier en petite enfance de Montréal #FNASAT #Fondation Abbé Pierre

Economie de la coopération :
modélisation économique, expérimentation agile, accompagnement d’entrepreneurs et d‘associations
mise en place d’une gouvernance partagée
#Optéos #MonsFabrica
Références de l’année dernière

Références de l’année dernière

2019 // MonsFabrica : étude de faisabilité économique et remobilisation d’une communauté autour d’une future adresse identifiée
Organisée en association (loi 1901), la communauté de MonsFabrica a comme trait la volonté de se réaliser, de créer un réseau convivial d’entraide et de provoquer un changement positif dans une ville comme Mons-en-Barœul.
MonsFabrica, c’est aujourd’hui un coworking de proximité installé dans un lieu transitoire. C’est aussi une communauté de femmes, d’hommes et d’organisations locales qui contribuent à l’émergence d’un nouveau lieu en apportant ressources, compétences et en apprenant ensemble. Ce tiers-lieu s’installera dans une cellule en travaux de 270 m2 à partir de septembre 2021 aux pieds des Tours de la Résidence Europe (proximité métro, services et commerces).
Ce lieu ouvert à toutes et tous abritera :

  • un espace de travail partagé avec des salles fermées pour accueillir des groupes,
  • un atelier de type fablab où l’on peut utiliser des machines et fabriquer des objets par soi-même,
  • un café pour se désaltérer, se restaurer ou retrouver quelqu’un,
  • un comptoir d’accueil et de services pour répondre à vos besoins.

Alignement avec les valeurs de la Compagnie

Ouverture

J’ai passé une grande partie de ma vie professionnelle à travailler sur des projets d’inclusion sociale et à m’intéresser à des groupes en minorité dans notre société. Cette expérience a créé une forme de vigilance dans ma pratique à veiller aux enjeux d’ouverture, de mixité et de parité. Par ailleurs, je suis contributrice d’un projet de tiers-lieu dans un quartier en seconde phase de renouvellement urbain qui connaît des taux de décrochage scolaire et de chômage importants, des difficultés sociales et économiques également. Notre communauté de projet a pris le parti d’une réelle ouverture de notre future lieu afin de favoriser la rencontre et la confrontation des expériences entre les usagers. Nous espérons accueillir autant des entrepreneurs indépendants, des petites entreprises, des télétravailleurs, des demandeurs d’emploi, des jeunes, des citoyens actifs, …

Réponse au territoire

La méthodologie que je défends attache une importance particulière au fait

Après 15 ans d’ingénierie et de coordination de projet, je suis convaincue que c’est dans l’ouverture des coopérations et à l’échelle locale qu’il faut agir.
Tenir compte de notre environnement de proximité nous permettra de mieux vivre la transition que nous traversons et d’avoir un impact positif sur le monde de demain.
Dans le contexte de l’étude de faisabilité économique de MonsFabrica, mon réflexe a été d’aller à la rencontre des acteurs locaux pour veiller soit à la complémentarité des services qui y seraient offerts, soit à consolider des services existants en leur proposant de les promouvoir au sein de notre futur lieu.

Équilibre économique

La mission économique menée pour MonsFabrica m’a bien amené à construire un modèle économique hybride qui mêle prestations, subventions et contributions.

Accessibilité

Les tiers-lieux sont encore méconnus et leur accessibilité reste un enjeu. Il est important de tisser des liens étroits avec les acteurs locaux, de développer des activités hors les murs et de travailler la dimension signalétique des lieux.

Centré sur l’usager

Pour qu’un lieu soit reconnu par ses usagers comme une alternative claire à leur lieu de travail ou à leur domicile, il faut qu’ils s’y sentent bien. Il est donc essentiel de mettre en place des systèmes de gestion et de décision collégiaux. Par ailleurs, le caractère hybride du modèle économique des tiers-lieux invite à faire preuve d’innovation sociale et économique pour leur permettre un fonctionnement pérenne et donc à mettre en place un système contributif avec les usagers.

Modèle ouvert et duplicable

L’ouverture de la modélisation d’un lieu est essentielle pour favoriser une entraide entre les communautés de projet. Son ouverture autorise la duplication mais j’émets des réserves sur la réalité de la duplication d’un lieu dans un autre contexte sans tenir compte de son environnement.

Rétributions

Lors de l’année n-1, l’appartenance au Cercle des Accompagnateurs de la Compagnie des Tiers-Lieux m’a apporté…

A ce stade, je suis de manière intéressée les travaux de la Compagnie et participe à certains échanges.

Quelle contribution (financière ou autre) avez-vous apportée à la Compagnie des Tiers-lieux ou au Cercle des accompagnateurs au regard de la réponse précédente ?

Je donne de mon temps et partage mon expérience.